le baiser

connards2connards

Case extraite d’un collectif qui vient de paraître chez Delcourt et qui s’appelle La danse des Connards. J’ai illustré quelques planches écrites par Sophie de Villenoisy. D’ailleurs je ne sais pas pourquoi sur le site de Delcourt y’a que mes planches en extrait, on est 9 dessinatrices au total mais bon… :??:

Ce contenu a été publié dans Livres / Projets, Notes BD, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à le baiser

  1. PP.P. dit :

    Alors c’est comme ça qu’on fait :debile:

  2. Marie Blue dit :

    Je comprend tellement cette situation… Mais je suis jamais arrivé jusqu’à ce stade xD Ce devait être un beau désespoir ^^’
    M’enfin, au moins t’as finit ta case :D

  3. Melann dit :

    c’est important de s’aimer! :DD

    et de se venir en aide! :maisoui:

  4. Laeti Vanille dit :

    Ah ! Merci pour le tuyau ! ;)

  5. Lilo dit :

    :maisoui: Haaaan je me sens moins seule :) moi c’est souvent avec les pieds et les mains que je fais ça

  6. MiC dit :

    enfin des selfies utiles. ça j’aime B(

  7. Gribouille dit :

    hé hé fallait y penser! Bravo! ^^

  8. Zelba dit :

    Vous êtes-vous déjà embrassée aujourd’hui, madame ? Pas moi… mais je n’ai pas eu une minute seule avec moi-même ;)
    Euh… on est 9 dessinatrices dans les “Connards” ! Tu m’avais oublié ou quoi ?!

  9. Kaiser dit :

    ce qui est assez marrant, c’est de mettre en perspective une photo qui te montre telle que tu es, et ton autoportrait c’est à dire telle que tu te vois (enfin j’imagine).
    Bref, les mecs en prennent encore pour leur grade j’ai l’impression. Pauvres de nous. Mais il y a du vrai… Ceci dit, je persiste à croire que dans la majorité, on sait être bien autre chose que des goujats, des salauds, des bâtards, des merdeux, des enculés.

    • Gally dit :

      Oui oui, l’album c’est une suite d’anecdotes avec des goujats et des malappris, il est évident que personne ne fait de généralité. (et puis c’est un album humoristique hein, on est pas dans l’analyse sociologique ;) )

  10. Yodelai dit :

    Dans ta page 5 du livre, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à la scène du début de Jeepers Creepers 2:
    http://www.youtube.com/watch?v=eM5Zn26ebXw
    Un gamin se retrouve tout seul au milieu d’un champ de maïs avec un épouvantail… qui s’avère être un monstre qui va le bouffer tout cru!

  11. Fanny dit :

    Aha, c’est exactement ça !
    Dans ma classe encore, on se comprends.
    On est toujours au moins une demi-douzaine de nigauds à faire des pauses plus ou moins étranges. Hé mais du coup, ça à l’air sympa et c’est sorti à ce que je vois !

  12. sol carlus dit :

    sympa la planche!
    par contre les extraits du bouquin, c’est un peu le niveau philippe bouvard de l’humour. Mais bon,je pense que c ‘est surtout la scénariste qu’il faut blâmer là. C’est juste dommage d’associer ton nom avec ce type de projet foireux, tu vaut mieux que ça.

  13. ;) ;) ;) J’utilise très souvent cette technique pour pallier ma nullité en dessin !!!!! LooooL

  14. Kororo dit :

    Excellent ! xD Je me demandais au départ pourquoi tu t’amusais à te photoshopper en train de t’embrasser toi-même XD C’est vrai que je me regarde souvent au miroir pour voir comment faire telle ou telle pose ^^

  15. Michel_Pelini dit :

    Salut Gally. je viens de lire (enfin !) la nouvelle version de “Mon gras et moi” et j’ai adoré.

    J’ai noté toutefois une petite erreur. À un moment, une vendeuse de Nice Étoile te dit qu’il n’y a pas de vêtements à ta taille dans le magasin… sauf qu’à Nie Étoile il y a C&A qui fait les tailles jusqu’au 58. Donc voilà.

    À part ça, si tu dédicaces du côté de Nice, préviens-nous.

Répondre à Marie Blue Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *