poésie du soir

04helenepierre

A lire (ou relire), le poème de Pierre de Ronsard :)

Ce contenu a été publié dans Notes BD, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

6 réponses à poésie du soir

  1. Sébastien dit :

    C’est toujours un bonheur de venir sur votre blog, Miss Gally ! Merci pour ces petits moments de bonheur :-)
    ;)

  2. Aldag Eric dit :

    Amis poètes bonsoir !!!!!

  3. personne dit :

    Quand j’enseignais le français, j’ai expliqué pleins de fois à mes abru… chers élèves, que oui c’est la poésie, c’est marqué dans le manuel que c’est le summum de la beauté et blablabla sur la fuite du temps..Etc.
    Mais que bon, sérieusement… Pierrot essayait juste de choper avec l’argument béton du « ouais là t’es bonne et tu as le choix, mais plus tard même moi je voudrais plus de toi, alors profites-en maintenant… » pas sur que ça ait pu marcher un jour pensais-je. Mais à voir les yeux des gamines face au poème -avant explication et commentaire- à mon avis il devait ken un max le ronsard au final… B)
    heureusement il y avait baudelaire et scarron pour relever le niveau de la finesse et de l’esthétisme… :niark:
    on devrait faire des cours de français plus élaborés aux étrangers, on entendrait moins le « mon dieu! la france! le pays de l’amour et du romantisme!!! » :waw:

    • Lledelwin dit :

      Personne a on ne peut plus raison : Ronsard le tourne d’une façon délicieuse, mais il n’est pas tant question d’inciter Hélène à cueillir les roses et profiter de sa vie que de laisser Pierrot profiter de la sienne en le laissant brouter le gazon, en utilisant une technique toujours d’usage et déjà exploitée pour Cassandre (Mignonne, allons voir si la rose…)

  4. MARIE dit :

    C’est très bon ! J’ai bien ri !
    Bravo ! et merci !

  5. Boudin dit :

    Tout en élégance, j’adore!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *