foutez nous la paix !

non

posté le by Gally dans Notes BD
Tags:

42 réponses à foutez nous la paix !

  1. MaitrePanda

    J’espère que se ne sont que des cas isolés…Quel représentation pathétique de l’homme ils donnent :(

  2. Emilie Goudin

    Han!
    Mais cette bite qui parle!!! Je suis tellement fan!!!!

  3. Maarion

    Merci. :)

  4. Jessica H

    Hélas MaitrePanda, qu’on soit jeune ou vieille, grande ou petite, mince ou ronde, on a toute eu au moins une fois affaire à des glands parfois juste lourds, d’autres fois insultants ou pire vindicatifs B(

    Et sinon Gally, tu as retrouvé le fil de tes pensées après coup ?! ^^ ;)

    • Gally

      Non, ça m’a foutu en rogne, j’ai fait que râler sur le sujet pendant le reste de mon trajet. :D

  5. Sylvain

    Bravo !

  6. Laurent Le Parc

    Ah c’était toi ? D’ailleurs j’étais tout gêné après que tu m’ais crié dessus et je ne savais plus quoi faire :((

    • Gally

      Si je te revois aborder des nanas dans la rue qui n’ont rien demander c’est ma main dans la gueule la prochaine fois. Compris ? :D

  7. personne

    … Je déteste endosser ce rôle-là, mais j’ai quand même envie de pondérer. tapez moi dessus j’ai l’habitude moi aussi. B(
    alors:
    Moi je pourrais très bien dire bonjour dans la rue à une femme qui passe et que je trouve chouette. c’est pas pour autant que je veux la violer sur place ou la faire chier, juste que je sais que je ne la reverrais peut-être jamais et la vie est trop naze pour que je n’essaye pas de la rendre plus belle. et ce n’est pas ma faute si tout le monde y a pensé avant moi et qu’elle se fait arrêter 15 fois dans la rue… Comment je peux le savoir? et si je le sais, je fais quoi? je m’abstiens? ha ben c’est peut-être déjà le cas… c’est pour ça qu’il ne reste que les types lourds et que vous avez l’impression qu’ils sont partout. les autres s’abstiennent et vivent reclus pour ne pas gêner.
    De toute façon c’est quasiment impossible parce que rien que de regarder les gens que tu croises dans les yeux et leur sourire (homme comme femme) et tu as l’impression de les agresser… Je sais pas, si les autres vous font chier à ce point restez chez vous?
    Alors oui j’imagine que c’est la répétition et la maladresse lourde des intervenants qui rend sensible sur le sujet, mais dans le cas présent un type qui dit  » he psst bonjour » même avec des bites qui dégoulinent *implicitement* à chaque mot, ben en soi il ne sait juste pas avoir l’éducation de faire assez semblant pour être acceptable socialement. (*Et, j’ai envie de dire, l’implicite c’est dur à estimer correctement.)
    bref gageons qu’un autre avec les mêmes idées mais mieux masquées, doté d’un physique avantageux et approchant majestueusement d’un « pardonnez-moi de vous importuner avec autant d’audace, mais… » celui-là aurait un autre accueil et pourtant on a juste changé la forme…
    donc oui les cons et les affamés tentent aussi. quand on est con on a du mal à voir la différence de forme.
    Fustigeons plutôt les films et les livres qui font la culture médiocre du rapport homme/femme.
    mais ayez pitié des cons et des laids… après tout sans la connerie inhérente à l’homme et sa lourdeur dans l’approche de la femme, pas sur que l’espèce humaine aurait survécu très longtemps. (et je ne dis pas que cette expansion est un bien, juste un état de fait et un résultat direct)
    bref cognons plutôt sur ce qui leur fait penser que ça doit marcher comme ça, plutôt que sur les cons… :)

    • Gally

      On peut fustiger les livres et films sexistes tout en fustigeant également les comportements inappropriés. L’un n’empêche pas l’autre.
      Pour en revenir à votre argumentaire, si je vous suis bien, je dois plaindre les hommes qui m’agressent verbalement dans la rue sous prétexte qu’ils choppent moins que les beaux mecs polis ?
      On devrait toutes arrêter de se plaindre quand on se fait traiter de salope ou de pute, prendre sur nous et avoir pitié de ces pauvres mal élevés que le système a manipulé.
      *hum hum*
      Je comprends l’idée et dans un sens vous avez raison, cette société sexiste créé ces comportements in fine. Mais la changer prendra un temps infini et dénoncer ces comportements déplacés peuvent aider à cerner le problème et faire prendre conscience que quelque chose cloche. Non ?

    • Eh M'dam

      1- « Je sais pas, si les autres vous font chier à ce point restez chez vous? »
      vous ne voulez pas être emmerdée/ harcelée/agressée: n’ayant pas l’outrecuidance de fréquenter l’espace « public ».
      2- par ailleurs, vous en connaissez, vous, des couples qui se sont formés suite à de la « drague  » dans la rue? ça ne marche pas arrêtez d’essayer

    • Quelquun

      Le bon vieux coup de la communication qui se perd, un classique de la défense du sexisme.

      Hé bien on va faire simple. À la question « comment on fait pour savoir qu’il y ‘en a eu 15 avant ? » hé bien dites vous que justement y’en a eu 15 avant. Parce que les tentatives d’abordage, les sifflets, les compliments, puis les insultes et les coups de pressions sont devenus tellement banals que ça devrait vous en désoler plutôt que de chercher à les défendre à grands coups de « restez chez vous si vous ne voulez pas parler ».

      Et ça n’a rien à voir avec le physique. C’est le comportement qui est laid, pas l’enveloppe.

      On peut très bien faire des rencontres partout ailleurs, et quand on y pense c’est le cas d’une écrasante majorité. Alors porter la rue en étendard des lieux propices à l’amour de l’humanité et des relations sociales c’est juste une grosse blague.

    • mante

      « De toute façon c’est quasiment impossible parce que rien que de regarder les gens que tu croises dans les yeux et leur sourire (homme comme femme) et tu as l’impression de les agresser… Je sais pas, si les autres vous font chier à ce point restez chez vous? »

      Moi, j’arrive à ne pas regarder les gens dans les yeux. A vrai dire, je suis bien obligée si je veux éviter les oeillades complices d’une dizaine de blaireaux chaque jour.
      Mais ok, je vais rester chez moi, parce qu’au final, l’accès des femmes à l’espace public n’est pas vital, hein ? Ce n’est pas comme si ça répondait à des nécessités comme celle qui consiste à se rendre sur son lieu de travail, hein ?

  8. stephanie

    et vous pouvez être surs qu’il s’est juste dit : « tiens, elle a ses ragnagnas » … histoire d’éviter de croire qu’on puisse lui reprocher quoi que ce soit !

  9. Waspberry

    Attention ! Préparez vous a l’avalanche de commentaires d’hommes pas concernés mais qui le prennent quand même personnellement à base de « tous les hommes sont pas comme ça ! » « Les hommes dr dont aussi emmerdés dans la rue par les femmes » et autre  » ben on peut même plus draguer maintenant? »

  10. Myriam

    Indisposée ?? Parce que les jours de règles avec la serviette qui sent bien ca les attire encore plus ….

  11. personne

    ben en fait les plaindre non… lol
    mais juste les agresser à la hauteur de l’agression.
    là dans ce qui est présenté, je vois juste un gars pas impoli qui ne sais juste pas cacher sa lubricité naturelle. je n’y ai pas lu ni « salope » ni « pute ». juste un bonjour baveux…
    moi j’adapte: un type qui vient me mendier un truc, c’est juste non. s’il m’agresse, alors seulement il prend mon pied dans la tronche… mais j’imagine que c’est plus simple quand on est un homme et aussi sans doute qu’il y a des éléments qui me manquent pour comprendre l’agression décrite. On va dire que c’est du préventif. lol
    Moi je voulais surtout noter que dans ce que je lis là,la démarche est la même que les mecs beaux et polis. mais en plus con c’est tout… et fustiger ce comportement là et pas l’autre, pour moi alimente le truc:
    ça valide directement que la méthode est bonne et que c’est soit un manque de chance, soit un manque d’entraînement si ça échoue.
    les engueuler alors qu’ils n’ont pas franchi réellement l’inacceptable, c’est en gros, donner une note à la prestation et montrer que justement elle est importante et donc valider sa raison d’être en invalidant fortement le résultat qui était alors attendu par vous.
    quand on veut montrer que c’est hors sujet, on ne colle pas un zéro: on ne note pas. noter c’est dire que c’était dans le domaine attendu mais que l’attente est tellement importante que le niveau est trop faible. L’homme de base se dit qu’il doit améliorer sa performance et donc s’entraîner… (oui j’ai précisé qu’il était con) et c’est un cercle sans fin… Pour être plus rapide (car l’attention du public cible est fuyante) et plus remarquable: il faut faire plus fort que les autres, surtout si on est beaucoup sur le créneau… Du coup comment on fait quand on est un peu con, que l’on sait que la femme en face ne donnera que quelques secondes avant de nous jeter et que pleins d’autres avant on essayé? ben on est lourd et on en fait des caisses. jusqu’à la nausée et jusqu’à amener la contre productivité à son acmée… :vomi:
    je ne dis pas qu’il faut avoir de la compassion ou comprendre, je dis que comprendre comment ça marche évitera peut-être de nourrir le truc. après il n’y a pas de mystères et il faudra attendre que l’éducation fasse le travail pour la prochaine génération… :(

    • Waspberry

      C’est effrayant ce que vous dites. .. les femmes sont des êtres humains. Pas des proies ni des cibles ni des trophées. La rue est faites pour circuler, pas pour chercher une femelle à feconder. Et dire que TOUTES les femmes réagissent positivement devant un bel homme qui les alpague dans la rue est très réducteur. Retenter votre chance dans un bar ou une soirée entre amis, dans quelconque lieu de détente et de convivialité et vous aurez beaucoup plus de chance de succès. Mais pas dans la rue ! Y a des centaines de femmes qui hurlent que NON ce n’est pas agréable de se faire arrêter tout les 4 pas même pour un compliment, et y a toujours des hommes pour venir dire qu’on se trompe.

  12. personne

    autre mécompréhension douloureuse dans un domaine pas si éloigné:
    dans l’esprit d’un homme moyen, une femme ne dira jamais « oui ». si c’est une fille bien, elle dira « non » poliment. et il sait que c’est à lui de montrer à quel point il est viril et fort pour qu’elle ait envie.
    du coup une fille qui dit « non » pour lui c’est au pire un « peut-être », mais à coup sur un « oui » caché pour masqué le socialement inacceptable et démontre de sa valeur à elle. Et puis surtout qui lui donne à lui la possibilité de démontrer à quel point elle est importante pour lui, faire preuve de sa ténacité, montrer que c’est un mâle alpha qui a challenge à relever: oué elle m’a dit non pour que je prouve à quel point je vaux plus que tout les autres et que je vaux un oui. et puis aussi parce que comme ça c’est une connivence établie, elle dit « non » mais on sait tout les deux que c’est un secret entre nous, ça créé déjà une intimité… :waw:
    vous le sentez là le gros décalage qui va amener dans le mur, pas mal de fois? :niark:
    pourquoi? ben parce que les gars sont cons et élevés comme des chasseurs virils et que les filles pour se protéger on eut l’idée géniale de masquer tout en permanence pour éviter d’être jugées…
    Alors même si j’imagine que la base serait d’élever à égalité les garçons et les filles avec moins de mascarade et plus de franchise, je ne suis pas sur du tout que ça sauve la place des filles donc si vous avez des idées je veux bien les entendre… :(

  13. ClaudioMz

    Mais comment ils font ces cons pour passer inaperçus. De moi en tout cas, Moi qui ne les vois jamais faire chier les femmes.
    Et pourtant ma fille me dit que ça lui arrive 2 à 3 fois par trajet… Pfff… :(
    Diable que le monde a du chemin

  14. kaouet

    Monsieur Personne, comme tu le dis (je me permets le tutoiement), il y a déjà différents modes « d’approche » : déjà, avoir quelqu’un qui t’aborde avec un sourire franc et formule une phrase (je parle pas de poésie ou d’une remarquable tirade), c’est autre chose qu’un bruit de berger. Merde, la femme n’est pas une chèvre ou un chien.
    Le physique ou l’assurance ou l’éducation n’a rien à voir.
    Pour certains gars, c’est une forme d’automatisme d’émettre un son quand une fille passe. Ils sont vraiment obligés de faire ça, ou de dire quelque chose ?

    Ensuite, c’est pas le concept de drague qui est remis en question ; c’est flatteur d’avoir un compliment dans la rue (-> un COMPLIMENT, pas une insulte ou un sifflement), comme ça peut être grisant d’en faire un à un(e) inconnu(e). J’espère que des rencontres heureuses et des petits instants plaisants dans une journée peuvent encore avoir lieu par ce biais… Mais aujourd’hui, il faut reconnaitre que le comportement de certains hommes envers les femmes est vraiment abject, oppressant, et n’aide pas les rapports hommes/femmes à être plus sains.

    En tant que femme, je contribue à ne pas faire changer les choses : en préférant changer de trottoir pour éviter de passer devant un groupe de gars, en choisissant mes fringues pour avoir la paix, en faisant mine de ne rien entendre… C’est normal penses-tu ? Faire en sorte de se faire oublier (pas toute le temps, mais à certains endroits du parcours)…
    Est-ce que toi, en tant qu’homme tu as à faire ces choix ?
    Tous ces témoignages de femmes qui circulent depuis un moment, montrent bien qu’il y a un vrai problème sur les rapports homme / femme dans la rue, dans notre société.
    Et même si, bien sûr on peut éduquer les plus petits à respecter autrui faut bien faire quelque chose pour les plus grands (adultes), non ?

  15. kaouet

    Personne > je répondais à ton 1er commentaire, entre temps tu as posté autre chose, que je vais lire (qu’il n’y ai pas de quiproquos).

    • Gally

      Et moi je valide les commentaires 3 ans après histoire de vous compliquer la tâche dans vos discussions. :) Désolée…

  16. Personne non plus

    Je comprends parfaitement la démarche et la logique de personne, mais je pense qu’il fait fausse route.

    Le fond est correct, mais soyons sérieux, parmi cette foultitude de comportement déplacés et dégoulinants d’irrespect comme souligné par cette planche, il doit y avoir une infime partie qui provient d’une bonne volonté bien-pensante en premier lieu (oui, en effet, la société y contribue fortement, malheureusement).

    Mais il paraît opportun aujourd’hui pour cette infime partie d’utiliser d’autres alternatives …!
    On peut fustiger aussi les Meetic et autres sites de rencontres totalement pavés de mâles en rut (et de quelques nymphos…) qui ne laissent plus beaucoup de place à l’homme respectueux non plus …!

    Soyez inventifs, trouvez d’autres méthodes, non encore saccagées par nos « confrères » (surtout cons, beaucoup moins frères) !

    Promis, ça marche.

    Un papa marié.

  17. Margot

    Malheureusement il y a trop de femmes insultées, agressées, violées chaque jour pour avoir envie de comprendre le mort de faim qui ne sait pas s’arrêter quand on lui dit NON.
    J’aurais aimé lire une tartine aussi argumentée pour comprendre la fille qui en a ras le bol de devoir se battre sans arrêt pour être tranquille tout en ménageant l’ego frustré de ces messieurs… qui sont si forts pour se positionner en victimes au lieu de se remettre en question, et ce dans tous les domaines.

  18. Kensei

    Je trouve ça un peu triste a tout les niveaux. Je suis un homme et j’ai une apparence un peu effrayante malheureusement. Grand et avec de nombreuses cicatrices je sais que je mets les gens mal à l’aise et si je n’aborde jamais les gens dans la rue ( a moins qu’ils/elles n’aient perdu quelque chose ou pour une raison similaire )lorsque j’arrive à hauteur d’une voiture conduite par des jeunes femmes la nuit j’entends le verrouillage central s’activer. Les filles changent de trottoir à mon approche et l’une d’elle a même essayer de m’électrocuter avec un taser juste parce que je faisais mon jogging de nuit et que j’arrivai à sa hauteur. ( en passant sur la route pour lui laisser de l’espace ça m’a évité le choc ) Est-ce que ça me blesse ? Bien sûr. Même si ça fait beaucoup rire celles qui me connaissent et qui savent que je suis loin d’être un danger pour une jeune femme. Mais au delà de ça je trouve ça triste qu’une femme ne puisse marcher la nuit sans se sentir menacée simplement en me croisant. Je sais que ça ne vient pas de moi mais d’un malaise beaucoup plus profond et d’un véritable problème. Restez prudentes ne vous laissez pas faire si quelqu’un vous met mal à l’aise mais s’il vous plaît ne vous sentez pas menacées par n’importe quel quidam.

    • Gally

      Je pense que si on vivait dans une société où les femmes ne se font pas agresser physiquement ou verbalement à chaque coin de rue vous auriez beaucoup moins d’expériences de ce genre.
      Navrée pour vous en tout cas :(

  19. Hellfire

    @Personne: tu as déjà vu IRL une scène où un mec beau et poli arrête une femme dans la rue sans se faire rejeter, ou c’est purement une déduction parce que tu t’imagines que si ça gonfle les femmes, c’est uniquement parce qu’elles trouvent ces mecs moches?
    Honnêtement, quand un mec sort le « hééé pssst pssst » je regarde même pas sa tête avant de lui dire « dégage », donc pas la moindre idée de si j’ai loupé « un coup » intéressant ou non; tu crois que c’est justifié d’être lourd, « parce que les femmes te rejettent donc tu dois en faire des caisses », moi je crois que tu prends le problème à l’envers. Un mec lourd, de toutes façons, se fera rejeter. Peu importe son physique; de la même façon qu’un mec sympa pourrait avoir une chance s’il est poli alors qu’il est pas top physiquement, un beau gosse n’a aucune chance s’il tourne aux « héééé chaaaarmante » libidineux en pleine rue (surtout s’il t’empêche de passer ou qu’il insiste après le premier, deuxième, troisième… etc « non »).
    Je crois surtout qu’en fait, tu ne comprends pas comment ça marche. Tu justifies un truc hyper relou, qui ne fonctionne pas parce que c’est de la merde, et tu accuses celles qui rejettent d’être à la base du problème (que c’est parce qu’on rejette que les mecs deviennent relou). Ne pas être un abruti mal élevé, c’est pourtant pas si compliqué.

  20. Hellfire

    En fait voilà ce qui me dérange dans ce que tu dis, tu prends les femmes pour des profs qui doivent éduquer les mecs qui seraient trop cons pour voir eux-mêmes le problème au loin de prendre les mecs pour des personnes suffisamment responsables et matures qui peuvent réfléchir par elles-mêmes et ne pas être trop stupides pour ne pas se comporter comme des tocquards.
    Tu sais, tu peux en demander un peu plus aux hommes. Ils en sont capables.

  21. Yann

    C’est sûr qu’avec des dents comme ça il n’a plus dû trop avoir envie de se faire faire une gâterie !

    Je te souhaite des promenades plus sereines, loin des cons… mais c’est dur c’est sûr. B(

    • Gally

      Haha sauf si c’est un maso ! lol

  22. personne

    Je vais tenter de répondre sur ce que je peux et sais, pour le reste pardon d’avance si je ne réponds pas vraiment…
    Alors oui je suis au courant que les gens dans la rue ne font que passer et ne sont pas là pour se croiser. Mais ils s’y croisent… et donc à moins d’être totalement inhumain, on voit de vrais gens et parfois on les croises assez pour avoir envie de les connaître. Oui c’est humaniste et idiot. Je ne parle pas directement de femelles à féconder, je parle de gens que l’on veut absolument rencontrer. Après bien sur oui l’attirance n’est jamais neutre, je vous laisse relire freud, j’ai pas inventé le concept, j’essaye juste de le nier assez parce que c’est la fine couche d’humanité mensongère dessus l’attirance bestiale qui me plaît bien. Vous pouvez en déduire que je vis dans un monde mensonger, ça me va ! :debile:
    et comme mon humanisme s’arrête assez vite, non je ne fais pas les bars et les soirées. Je suis trop chiant pour ça de toute façon. ^^ !

    Et sinon, si, c’est le concept de drague tout court qui est remis en question… je ne veux pas transformer les femmes en prof, c’est le terme de « note » qui oblique l’esprit ?;)
    j’aurai du dire « validation », bref je dis qu’elles entretiennent le principe en validant l’approche.
    Réagir fortement est une validation du principe et le rend bon, tout en indiquant qu’il échoue totalement ponctuellement là : conclusion il faut recommencer en mieux. Mais « mieux » dans la tête d’un con, c’est pas forcément le même « mieux » que dans la tête d’un type éduqué. Et du coup il va surenchérir… dans ce qu’il sait faire.
    De la même façon que l’approche courtoise et sympathique soit validée et fonctionne, indique que le procédé est bon du moins aux yeux du con. Simplement il ne sait pas copier et adapte à ce qu’il sait faire. Et ce procédé validé est vu et revu dans tous les films, les romans et même dans vos histoires de familles…

    en tant qu’homme j’ai à m’excuser en permanence. Je dois m’excuser d’être grand et de prendre de la place, je dois m’excuser de marcher trop vite et de dépasser les gens qui ont un sac et qui prennent tout le trottoir, je dois m’excuser de sourire parce que clairement si je souris à une femme c’est que je veux la violer sur le trottoir et que si je souris à un homme je me fous de sa gueule ou je suis homo, je dois m’excuser de serrer la main à une femme (parce que c’est trop froid) et je dois m’excuser de faire la bise (parce que c’est trop intime, merde tous les mêmes ces hommes quand même…), de la même façon je dois m’excuser de vouvoyer ou tutoyer. En tant qu’homme je ne peux pas parler seul avec une de mes étudiantes. Je ne peux pas dire ce que je pense sans passer pour un rustre, mais faut que je sois honnête parce que bon on est tous menteurs… Je ne peux pas m’asseoir dans un parc et regarder des enfants jouer sans qu’on me regarde de travers, quand mon gamin était bébé je n’avais pas le droit d’aller le changer sur la table à langer au resto parce qu’elle était dans les WC pour femme. Je n’ai pas le droit de me balader en sweat à capuche le soir sans qu’on pense que je vais agresser quelqu’un, je n’ai pas le droit de me balader en costard sans me faire insulter comme quoi je méprise les gens. En tant qu’homme dans une boite ou le travail manuel est requis je n’ai pas le droit de faire remarquer qu’on portes trop lourd (je faisais 1,86m pour 90 kg sec… réponse du chef :  « quoi ? on est pas des gonzesses ? ! », moi je pense que si une femme ne peut pas faire le travail, c’est le travail qu’il faut faire différemment pas à nous de devoir nous adapter… mais bon.)
    ha oui enfin et en dernier, en tant qu’homme le harcèlement sexuel ça n’existe pas. J’ai été poursuivi par ma chef directe jusque dans mon bureau, j’ai fini par démissionner après avoir été voir les flics pour demander ce que je pouvais faire : réponse évidente des bleus : ben ? Pourquoi t’en profites pas ? Elle est si moche que ça ? Ahahaha… ben oui un homme ça veut forcément non ? C’est bizarre quand même… :chut:
    vous savez pourquoi il y a si peu d’hommes violés ? Ben parce que beaucoup ne veulent pas du tout et couchent quand même pour avoir la paix. C’est moins rude pour un homme de passer pour un mauvais coup et de se détester que de dire non… même si on retire toute la dimension agression physique je vous assure que ça reste un viol…
    je ne crois pas que ce soit un problème d’être homme ou femme, je crois les deux sont prisonniers dans une société malsaine sur le rapport entre les deux et qu’aucun ne sera épargné.

    Et sinon je dirai que oui si c’est bien fait et avec assurance et une certaine prestance ça marche d’arrêter quelqu’un dans la rue sans se faire rejeter. Comment je le sais ? Ben j’ai un physique qui me permet d’être avenant sans être beau et je maîtrise parfaitement les codes de communication, c’est même une matière que j’enseigne… donc oui je le sais par expérience ça marche.
    Maintenant encore une fois je dis qu’il n’y a pas de différence de fond avec le type super lourd. Seule la forme, l’emballage et les mots changent… et c’est là le problème. Si ça marche pourquoi ils ne pourraient pas espérer réussir à partir du peu qu’ils ont ? Oui le postulat de base c’est qu’ils sont cons et que s’ils voient un type faire un dérapage au frein à main dans un film,ils vont penser pouvoir faire pareil avec la twingo sur le parking de carouf…. bien sur ils ne sont pas cons au point de penser que c’est pareil, mais ils y croient à mort et ils ont l’espoir. De toute façon quand tu es moche et con que te restes-t-il à part un espoir totalement idiot ?
    Je ne dis pas que leur démarche est justifiée : je dis qu’ils la justifie d’eux-mêmes ainsi, ils cherchent juste à faire au mieux (pour eux) avec ce qu’ils ont. Et comme ils n’ont ni cerveau, ni éducation, ni aisance… ben ils misent tout sur leur anatomie et leur « grandeur » se base sur le fait d’assumer ça.
    Le principe de drague tout court valide leur démarche et la réaction agressive valide qu’ils ont échoués mais pas qu’ils sont hors sujet… donc ils vont trouver à faire « mieux »… ils ne deviennent pas relous parce qu’ils sont rejetés, ils l’étaient déjà ; mais sinon oui ils vont devenir de plus en plus relous en étant rejetés… les ignorer le plus possible serait plus efficace, même si ça soulage d’en fumer un parfois… :DD

    j’ai juste peur que si on continue comme ça, ça aille de pire en pire, c’est un cercle vicieux. Là je soulève juste la façon dont ça semble fonctionner, mais je n’y vois aucune solution malheureusement. Mais si on pouvait plutôt faire une vraie action pour briser le code de la relation homme femme de base. Plutôt que de nourrir l’agressivité par l’agressivité…. Je sais pas, une semaine où seules les femmes on le droit de draguer et les hommes doivent juste se taire et au mieux être en attente ? (Ce serait marrant en plus, non ?) Vous avez une idée de comment faire vous ? :??:

    • Lou

      Je pense que ce n’est pas une question d’être « con » ou « moche », ou d’être « lourd », car tout cela, bin c’est relatif. Je vais trouver un gars lourdingue alors que ma copine va rigoler ou vice versa.
      Ce qui n’est PAS relatif, et comme tu l’as dit il y a encore plein de mecs qui pensent le contraire, mais ce n’est pas faute de le marteler haut et fort à moultes occasions et via différents medias, c’est que NON c’est NON. Et quand on ne répond pas c’est NON aussi. Donc quand on fait face à un NON, on n’insiste pas.
      Là, le gars insiste face à un NON clair. Il n’y a pas d’insultes, il n’y a pas d’agressions physiques, mais il insiste, il ne respecte donc pas sa décision de ne pas vouloir engager la conversation. Donc les foudres qu’il se prend dans la tronche sont à mon sens légitimes!
      Comme ça a été dit dans un autre commentaire, c’est très bien expliqué sur le projet crocodiles!

  23. personne

    addendum:
    ha oui parce que je ne résiste pas de citer cette définition parce que c’est important de définir ce dont on parle:
    « draguer: verbe transitif. action de toucher le fond, de racler pour espérer repartir avec un ou des déchets. »
    :niark:

    • Oxymore

      lol :love:
      On ne peut pas liker les comms alors je commente: c’est génial comme réponse. Merci.

  24. Youpi

    Je suis un « bizarre », un de ces types dont les gens se méfient parce qu’il a l’air bizarre.
    Je vous félicite de votre action.
    Pour deux raisons:
    1- le connard que vous avez éduqué ne recommencera pas. Bravo pour le réflexe.
    2- Les gentils à l’apparence bizarre dans mon genre seront moins insultés.
    Pour ma chance, j’ai l’infinie chance d’avoir rencontré une Dame qui a su voir au delà de mon coté Bizarre. Mais j’ai longtemps été seul et abandonné.

    PS: ne filez pas une baffe, visez les couilles. Même avec une coquille, on sent sacrément l’impact.

  25. lilibiz

    Alors, j’ai pas pu tout lire, j’ai vu que le mec qui essayeait de défendre ton « agresseur » s’était fait jeté, mais quand même, j’ai envie de réagir aussi :
    J vois très souvent ce genre de post sur les blogs.
    ça a l’air d^’etre à la mode de cracher sur les mecs comme ça et… je comprends pas. Pire, je trouve ça injuste.
    Je veux dire, les mecs savent plus comment draguer ils se font un peu casser quoi qu’ils fassent, mais surtout, pour le vivre aussi (je suis une fille), ça ne m’a jamais dérangé, et on ne m’a jamais fait chier non plus après un non….

    Moi je vois un gars qui tente sa chance, je suis flattée, je lui dit non gentillement (pourquoi crier ?) il a joué et ça n’a pas marché, et ça s’arrête là je vois pas le problème ???
    (là on parle bien de gars qui ne font que aborder verbalement, pas des gens qui t’agresse/viole dans la rue hein ! Pas de contact physique, pas de résistance genre « attends quoi tu veux pas de moi je vais te foutre la pression), donc, vraiment, je vois pas le pb, et tout ceci me semble plutôt être lié à une mode ultra féministe qui veut que le mec ai toujours tort….

    Du coup, pour moi, dans ce genre de réaction c toi qui créé la violence…. Je suis enincompréhension totale par rapport à la façon dont tu le ressens (en dehors de l’effet « tout le monde dis que c pas cool donc je vais m’y mettre aussi »).

    • Gally

      Mmh… Alors je ne vois pas ça comme une « mode », plutôt comme une parole qui se libère.

      Si ça se passe bien pour toi dans la rue, tant mieux. Mais il ne faut pas dénigrer ce que vivent les autres, et, en ce qui me concerne, j’en peux plus qu’on vienne m’interrompre dans la rue, m’apostropher, me parler ou autre. Je m’en fous, je ne suis pas là pour satisfaire le regard concupiscent des hommes en rut.
      L’agression peut tout aussi être verbale. Très souvent quand on ne répond pas affirmativement à ces types ça termine en « salope » « sale pute » ou je ne sais quoi. Toujours très agréable.

      Bref, je ne créé pas la violence, n’inverse pas la situation, merci.

  26. lilibiz

    hum, à relecture, quand je vois que pour certains c plusieurs fois par trajet, peut-etre que c parceque je fais aussi gaffe à comment je m’habille, mais pour moi c normal.
    Peut-etre aussi que j’ai toujours eu de la chance en ayant jamais eu d’ennui (je réponds toujours avec un sourire, et généralement c’est apprécié, même si oui parfois y a cette idée que « ah mais elle dit non avec un sourire donc c’est oui » qui me fait passer plus de temps à expliquer que c’est vraiment non, mais peut-etre justement parceque je prends le temps, ça se passe toujours bien, dans le sens où l’autre n’est jamais agressif avec moi.

    Ce que je comprends aussi, c’est que de votre point de vue, faire attention à ne pas s’habiller trop sexy (ce que moi je trouve normal car indécent), est pour vous une forme déjà de pression anormale, mais bon…. il y a tellement d’abus plus graves dans la vie !

    Je ne voulais pas te blesser en dénigrant tes sentiments, simplement dire que je ne les comprenais pas. Et que du coup, potentiellement là le mec se fait agresser sans comprendre pourquoi alors que lui était sympa (mais je comprends aussi ton idée que oui mais bon au 50eme t’en a marre et t’as pas envie de prendre le risque non plus)

    Le souci est le suivant : quelle alternative proposer aux mecs pour draguer ?
    franchement, moi qui ai pas mal d’amis mecs, ben, ils sont assez démunis là dessus… Ils ont l’impression qu’à force de protéger les femmes, même en comprenant, ils ne savent plus où est leur place.
    si ils sont « lourds » il se font jeter, si ils sont polis/timides/gentlemant ils voient les nanas les ignorer et partir avec des mecs plus lourd paradoxalement, du coup, ce serait interessant de savoir quelle est l’alternative ok, une fois qu’on a compris qu’embêter dans la rue c’était mal.

  27. Elodie

    Les gens devraient lire http://projetcrocodiles.tumblr.com/ pour bien se rendre compte de ce que vivent les femmes dans la rue. ça aide…

  28. procauxfiefs

    Belle référence à Gotlib (bel hommage à présent :(( ) et également à Brétécher

    • Gally

      Ha c’est pas voulu mais tant mieux s’ils ont de l’influence dans mon travail :)

commenter


:) ^^ :D ;) :DD lol :debile: :p :| :maisoui: B( :timide: 8o °_°U :??: :( :(( :groumf: :vomi: :dodo: B) :chut: :gruik: :love: :waw: :niark: