Illustrations

une sirène, ça ne mange pas que des humains.

posté le by Gally dans Illustrations


Version originale encre de chine/bleu aquarelle sur mon profil Google+. :)

27 commentaires

des fois je fais des trucs gnan-gnan

posté le by Gally dans Illustrations


Un faire part de naissance pour des amis dont le nom et les coordonnées ont été floutées. :)
C’est-i-pas meugnon ?

21 commentaires

l’histoire du livre en strates et en mulots

posté le by Gally dans Illustrations


Comme j’ai rejoins la communauté des heureux possesseurs d’un iphone, j’en ai profité pour le personnaliser un peu. Évidemment je me suis lancée dans un truc bien plus compliqué que prévu mais je ne suis pas mécontente du résultat, ça devrait rendre joli à l’arrière ! ^^

33 commentaires

la loi de la jungle

posté le by Gally dans Illustrations


Une petite aquarelle que j’ai faite pour mon avocate, Aurélie Guillard, afin de la remercier de m’avoir si bien défendue dans une histoire de pillage de dessin.
Justice est faite ! Merci Aurélie :love:

24 commentaires

et bon appetit bien sûr !

posté le by Gally dans Illustrations

Et voici la solution du saumon !
Alors voilà l’histoire :
Depuis quelques mois, nous avons un goéland, affectueusement prénommé Gilbert, qui squatte régulièrement le balcon en quête de nourriture. Il gobe de tout à la volée : baguette rassie, carcasses de crevettes puantes, peau d’animaux… il mange même de ses cousins poulets, c’est dire s’il ne se refuse rien. Ob lui lance quelques pièges parfois comme un bout de pain fourré à la moutarde forte ou des gousses d’ail mais ça ne l’empêche pas de revenir le lendemain. (quel con ce Gilbert)
Et voilà que récemment, je me suis sentie l’âme d’une jardinière et j’ai planté de la verdure en pot. Le prétexte étant de vouloir cacher un peu l’ignoble radiateur en fonte qui encombre le balcon… mais passons. Ça pousse, ça devient touffu, je suis contente. Et voilà-t-y pas qu’un beau jour (euphémisme brestois) je me rends compte que mes plantes sont toutes écrasées ! Mon regard de limier se porte immédiatement sur Gilbert que je soupçonne de s’être vautré dedans pour se tenir chaud lors de sa digestion.

Je me fâche.

Si c’est comme ça ce crétin de goéland sera privé de restes. Le temps passe et Gilbert vient régulièrement crier à la fenêtre de la cuisine pour exiger son dû mais je ne flanche pas, il finira bien par aller embêter quelqu’un d’autre.
Et puis vient ce fameux soir où je m’aperçois que le pavé de saumon du frigo est périmé… Pas moyen de le déguiser dans un plat en sauce l’air de rien, il pue vraiment. Je regarde la poubelle : elle est presque vide ce qui signifie qu’elle ne descendra pas dans la benne avant plusieurs jours. Ni une ni deux, je jette le pavé chez le voisin pour Gilbert. Il ne saura pas que ça vient de moi.
Le lendemain, le poisson avait disparu, Gilbert volant sûrement dans le lointain, repu, à la recherche d’une autre poubelle.

PS : pour la petite histoire, je me suis rendue compte plus tard que si mes plantes étaient toutes niquées c’est parce que j’avais oublié de les arroser… no comment.

26 commentaires